Basée sur d’authentiques cas des années 50 et 60, la série Project Blue Book narrera les enquêtes menées par le professeur J. Allen Hynek, un brillant scientifique recruté par l'armée de l'air américaine, pour s'occuper d'affaires non résolues dont particuliérement les ovnis. Cette série de 10 épisodes, créée par David O’Leary pour History Channel, devrait être diffusée dès cet hiver aux États-Unis. Découvrez le teaser sans plus tarder...

Une bande audio met en lumière un incident aérien impliquant un pilote d’un avion de type Piper PA32 et un ovni à environ 6.000 pieds au-dessus de Long Island, le 26 mai à 12h59. L'observation a directement été rapportée aux contrôleurs de la circulation aérienne. Le contrôleur a suggéré que l'objet puisse être juste un drone, mais le pilote a répondu qu'il était trop grand avec des lumières au-dessus.

Le programme secret du Pentagone sur les rencontres de militaires avec des ovnis a pris fin en 2012, mais le sénateur qui l'a parrainé pense qu'il devrait être relancé. L'ancien sénateur du Nevada, Harry Reid, a admis son implication dans ce projet et il existe un document datant de 2009 dans lequel Reid a plaidé en faveur de la protection et de l'expansion du projet. Les pilotes de l’US Navy qui ont été témoins de ces engins en forme de Tic-Tac au large des côtes de la Californie en 2004 ont été déconcertés.

Une série d'événements étranges s'est déroulée au-dessus du sud de l'Arizona le 24 février 2018. Entre environ 15h30 et 16h15 heure locale, le vol N71PG, un Learjet 36 appartenant à la compagnie Phoenix Air, ainsi qu’un vol d’American Airlines Flight 1095, un Airbus A321, ont fait l’objet de rencontres rapprochées avec un étrange engin volant à environ 40.000 pieds. Les avions volaient vers l'est à environ 37.000 pieds entre le monument national du désert de Sonora.

Il existe dans les anneaux de Saturne des lunes que l’on appelle aussi des « satellites bergers » qui sont parfaitement connus et qui ont tous des formes irrégulières qui sont familières aux astronomes. Aucun des corps naturels qui orbitent autour des planètes du système solaire n’a une forme cylindrique régulière presque parfaite. Hors il existe trois documents de la Nasa qui  montrent une structure cylindrique gigantesque qui se déplace à l’intérieur d’un des anneaux de la planète Saturne.

L'’objectif de cet article de Manuel Wiroth est de montrer que la deuxième moitié des années 1960 constitue une rupture concernant la prise en charge de la question des soucoupes volantes par trois Etats : les Etats-Unis, l’URSS et la France. Cette rupture est vraisemblablement concertée pour des raisons qui sont peut-être liées au contexte international et en particulier à la conquête lunaire. Manuel Wiroth est professeur d'histoire et de géographie dans le secondaire. 

Les États-Unis ne sont pas les seuls à s'intéresser aux objets volants non identifiés. Entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et le milieu des années 1990, le gouvernement du Canada a déployé des efforts constants pour enquêter sur les rapports d’ovnis. Un article du New York Times révélant l'existence d'un programme du département américain de la Défense consacré aux ovnis, qui aurait pris fin en 2012, a fait beaucoup de bruit ces derniers jours.

Un ovni aurait défié les lois de la physique devant plusieurs pilotes de F-18 lors d'une extraordinaire observation. C'est un ancien haut responsable de la sécurité nationale américaine ayant travaillé dans la mystérieuse zone 51 qui a récemment rapporté ces faits. Découvrez la vidéo ainsi que le rapport officiel concernant ce cas en date du 14 novembre 2004 à bord du porte-avions, l'USS Nimitz. A noter que cette video a plusieurs fois été supprimée de Youtube.

L'incident s'est produit le 26 mai 2017 entre un ovni et un A320, transportant 186 passagers. Un rapport a révélé l'effroi des pilotes et enquêteurs qui ont été incapables d'établir la nature de l’objet en cause si bien que l'Airprox a confirmé que l'objet était un ovni et qu’il se situait à tout juste 200 mètres de l’avion de ligne. L'équipage a tout d’abord pensé qu'il s'agissait d'un drone, mais l'identité n'a pas pu être déterminée et l’objet a été classé comme d’origine "inconnu".

Les récentes archives britanniques déclassifiées sur les ovnis révèlent l'horreur vécue, durant la guerre froide, par l'équipage d’un avion-espion de l'US Air Force. Il s’est retrouvé face à un mystérieux engin composé de "20 lumières clignotantes", à 35.000 pieds au-dessus de la Méditerranée. Le dernier dossier secret a été publié par le ministère de la Défense la semaine dernière, ainsi que plusieurs autres documents déclassifiés, mais non numérisés pour l’instant.

Une étrange observation s’est produite le mercredi 6 juin 2018 au soir au-dessus des villes de Torrente Malone, Rocca et Corio, dans le nord-ouest de l'Italie. « De forme sphérique, l’objet dégageait une lumière blanche et bleue avant de disparaitre derrière les montagnes » a déclaré Mauro Michelotti. Que s'est-il vraiment passé dans le ciel de Val Malone durant cette nuit de printemps ? Hallucinations ? Psychose collective ? 

D’étonnantes lumières ont été observées à Olmos District, l'un des douze districts de la province de Lambayeque au Pérou. Sachant qu’une flotte d’ovnis aurait survolé l’aéroport Jorge Chavez de Callao. le 12 Février dernier au soir. Ces étranges phénomènes ont été observés ces derniers jours au nord du Pérou durant le choc électrique enregistré durant les pluies abondantes et torrentielles. L’ufologue, Mario Zegarra, pense à première vue qu’il pourrait s’agir d’ovnis...

Un témoin clé vient de se manifester dans le cadre de cette célèbre affaire en affirmant avoir vu, il y a trente-six ans, un objet plané au-dessus de la base RAF de Bentwaters située dans le Suffolk, les nuits du 27 et du 28 décembre 1980. M. Longero protégeait la zone de stockage d'armements lorsque le système d’alarme qu’il qualifie de très sophistiqué s’est mis à retentir. Il a ensuite affirmé avoir observé des lumières sur la cime des arbres et que de nombreux militaires avaient été rapidement dépêchés sur les lieux.

Le 1er Septembre 2016, en fin d’après-midi, la fusée Falcon 9 de la société SpaceX a explosé sur son pas de tir. Elle devait mettre en orbite le satellite de communication géostationnaire AMOS-6. Au-delà d’un échec industriel enregistré par l’ambitieuse société Space-X, se posent des questions beaucoup plus dérangeantes sur la présence d’une intelligence étrangère dans notre système solaire et sur la capacité de cette intelligence à orienter le destin de notre civilisation.

Les autorités locales du sud de la Turquie ont été alertées par un troublant survol d'ovni dans la région. Selon des témoins, un objet non identifié a été vu dans le ciel avant de soudainement disparaitre. Il se serait tout d’abord déplacé durant 40 km vers le nord. Ils ont immédiatement informé la gendarmerie à propos de l'objet volant. Après avoir vu l'objet, les habitants ont directement appelé leurs parents vivant dans des quartiers voisins afin de les exhorter à regarder dans le ciel.

Sir Winston Churchill avait ordonné une enquête top secrète sur les soucoupes volantes dans le but de posséder des preuves probantes, puis corroborées par des déclarations explosives de sa part récemment révélées. Des documents britanniques déclassifiés révèlent qu'il avait demandé à une équipe spéciale l’ouverture d’une enquête appelée "Flying Saucer Working Party" afin de découvrir "la vérité" qui sait cache derrière un nombre inquiétant d'observations d’ovnis....

Disparitions d’archives, témoignages de contrôleurs aériens sous serments, observations d’objet manipulé par une intelligence. De nouveaux éléments apportés dans l’affaire de Rendlesham attestent du caractère trés sérieux de ce cas et corroborent les témoignages des militaires. Des contrôleurs aériens prétendent, dans un documentaire, qu’un ovni avait parcouru 120 miles en 8 secondes dans le cadre de la plus célèbre rencontre rapprochée de Grande-Bretagne.

Le site francophone Ovnis-Direct a eu l’insigne privilège d’enregistrer une interview du célèbre spationaute Jean-François Clervoy qui a participé à trois vols de navettes spatiales américaines, a été le représentant des équipages dans le projet ATV de l’ESA... En dehors de sa prestigieuse carrière de spationaute, Jean-François Clervoy manifeste une vive curiosité pour les phénomènes qui restent encore inexpliqués par la science. Il nous livre donc ses confidences. 

Des fichiers révélés récemment rapportent le fait que des espions britanniques auraient eu l’intention de capturer une soucoupe volante et utiliser une éventuelle technologie extraterrestre pour construire des super-armes. Même après la guerre froide, il y avait des craintes que l'Union soviétique et la Chine aient pu s’emparer d’une technologie extraterrestre afin de développer des avions de guerre ultrarapides qui pouvant planer dans les airs et être invisibles aux radars.

voyantissime